La lettre du maire

Actualités

La lettre du maire

n°1 – jeudi 30 mars 2017

 

Madame, Monsieur,

Je remercie tous les Longipontains qui nous ont fait confiance et nous ont donné les moyens de mettre en oeuvre notre projet pour Longpont. À tous les Longipontains, qui ont voté ou non pour nous, je tiens à adresser un message clair : je suis et je serai votre maire, quelles que soient vos convictions politiques, religieuses ou philosophiques. Maire et uniquement maire, car cette fonction réclame beaucoup de disponibilité. Je ne cumulerai pas de mandat, en dehors de la vice-présidence de l’agglomération, une fonction liée à celle de maire.

L’équipe municipale est composée de sensibilités diverses. C’est d’ailleurs ce qui fait sa richesse. Ce qui nous unit, c’est un certain nombre de valeurs, dont l’humanisme, et notre projet pour Longpont, uniquement pour Longpont.

Vous connaissez notre priorité : redresser durablement les finances de la commune pour baisser durablement les impôts. Une priorité que vous avez plébiscitée puisque les deux listes arrivées largement en tête n’envisageaient aucune baisse d’impôts immédiate.

L’analyse approfondie menée par notre adjoint délégué aux finances le confirme : réduire les impôts dès cette année est dangereux. C’est pourquoi, dès le conseil municipal du 5 avril, nous reviendrons sur la baisse des taux d’imposition votée par l’équipe précédente en février, dans l’urgence électorale. 

Pourquoi est-il encore trop tôt pour baisser les impôts ? Parce que les marges de manoeuvre sont trop étroites et que les services sont à la limite de la rupture en termes de moyens. Parce qu’il est indispensable de réduire vraiment notre endettement — deux fois supérieur à la moyenne des villes de notre taille —, ce qui n’a pas été fait pendant les quinze dernières années. Parce que trop d’incertitudes pèsent sur nos recettes : quand la contribution des nouveaux habitants sera-t-elle effective ?

Quelle sera la politique de l’État vis-à-vis des collectivités, au moment où notre pays devrait connaître un changement politique majeur ? Au-delà du redressement des finances, nous vous proposons un profond changement dans la façon de gérer une commune. Si notre victoire est incontestable, nous l’avons accueillie avec modestie. Nous n’oublions pas que 48 % des Longipontains ne se sont pas déplacés. Nous n’oublions pas le désenchantement, la défiance, la désespérance que vous avez manifestés vis-à-vis du politique et des élus pendant cette campagne.

Un système politique est en train de mourir à petit feu, un autre naît au niveau local. De la part des élus, cela suppose de l’humilité, de l’écoute et la capacité à abandonner une partie de leur pouvoir pour le partager avec les habitants. De la part des citoyens, cela réclame de consacrer un peu de leur temps à la vie de la commune. 

Cette démocratie de proximité repose sur une méthode : faire travailler ensemble habitants, élus et experts sur des projets concrets, les amener à construire la décision et la porter jusqu’au vote au conseil municipal. Pour tout le monde, il s’agit d’un changement de culture fondamental. Cela réclame du temps, de la disponibilité, de l’écoute, de la patience, de la persévérance. Nous commencerons avec des petits projets pour ensuite élargir à d’autres plus importants.

La tâche qui nous attend est rude. Le mandat est court. J’ai toute confiance dans l’équipe, dans sa capacité à travailler collectivement, dans sa volonté d’oeuvrer pour Longpont, dans sa disponibilité pour les Longipontains. Avec un seul objectif : mieux vivre ensemble. Au travail !

Bien à vous,

Alain Lamour

Maire de Longpont-sur-Orge

 

Téléchargez la version pdf : 2017-03 - Lettre du maire 01.pdf

Catégorie: